Bette Midler: «Paul Rudnick a écrit ce rôle pour moi»

by Henry Arnaud August 24, 2020
Actress, performer, singer Bette Midler, Golden Globe winner

armando gallo/hfpa

Coastal Elites is the first series shot at the time of COVID and therefore filmed remotely, with each actor alone, at home, in front of a camera. Bette Midler, Sarah Paulson, Issa Rae, and Kaitlyn Dever embody characters in touch with political and cultural events during this pandemic. All of them filmed remotely from their homes in New York or Los Angeles.  Bette Midler talked about that new challenge.

Coastal Elites est la première série tournée au temps du Covid et donc filmé à distance puisque chaque comédien était seul chez lui face à une caméra. Bette Midler, Sarah Paulson, Issa Rae ou encore Kaitlyn Dever incarnent des personnages en prise avec les événements politiques et culturels durant cette pandémie. Tous ont filmés à distance depuis leurs résidences à New-York ou Los Angeles. Bette Midler nous a parlé de ce nouveau challenge.

Comment décrire le tournage de cette série?

C'était très étrange mais extraordinaire en même temps car cette expérience a été forte. J'ai fait de longs monologues auparavant. J'ai joué I'll Eat You Last à Broadway, il y a deux ans, ce qui m'a donné l’entraînement pour jouer cette comédie en étant seule. La partie la plus difficile de Coastal Elites pour moi a été d'avoir une caméra qui me filmait en permanence mais personne à qui parler. J'ai récité mon monologue sans spectateur, ni technicien.

Une équipe de la production est venue chez vous. Avez-vous eu peur de contracter le virus durant ce tournage?

Tous les techniciens ont été super et on suivit les directives. Ils sont venus deux jours avant pour tout installer en restant éloignés de moi. Et ils sont repartis en laissant la pièce d'une propreté éclatante. C'était rassurant même si je suis tellement paranoïaque parce que je suis vieille. Je me dis que le simple fait d'aller à ma boite aux lettres peut me mettre en danger. Cela dit, tourner Coastal Elites a été gagnant/gagnant pour moi car j'ai même eu droit à un test gratuit de dépistage du Covid (rire)

a scene from "Coastal Elites", 2020

Bette Midler en una escena de Coastal Elites.

hbo

 

Vous qui avez passé des années dans des studios d'enregistrements pour vos chansons, est-ce que c'est une expérience similaire?

Non car lorsque vous allez enregistrer dans un studio de musique, c'est plein de monde et il y a beaucoup de nourriture à disposition. Dans ce cas, il n'y avait personne et rien à manger (rire). J'étais seule dans une pièce avec énormément d'équipement et de matériel.

Quelles ont été les complications puisque vous avez tourné en plein confinement?

C'était complètement bizarre car je ne me suis pas sentie libre dans mes gestes. Tourner dans ces conditions étaient même déprimant car cela vous amène à vous poser des questions. On a toujours dit que le show-business était à l'abri d'une crise économique et on découvre à présent que cela n'est pas du tout le cas. Durant la grande dépression, le cinéma est la seule chose qui avait survécu et les gens avaient continué à bosser et gagner de quoi vivre. Aujourd'hui, nous sommes tous sans travail. Quand on reçoit du boulot, on est heureux d'accepter même si ces conditions sont plus que bizarre. C'est comme si on était dans un vaisseau spatial sans connaître la destination finale, voilà mon sentiment.

Vous incarnez une mère new-yorkaise juive libérale et qui déteste Trump. Que dire de votre personnage de Miriam Nessler?

Je me suis identifiée de manière très forte avec mon personnage. C'est comme si Paul Rudnick a écrit ce rôle pour moi. Il sait à quel point je peux devenir dingue lorsque je dois m'exprimer sur ceux qui habitent actuellement à la Maison Blanche. Il y avait donc quelque chose de cathartique dans mes dialogues. Mais malheureusement pas assez cathartique encore car je suis toujours dans un état de rage et d'anxiété sur ce sujet là (rire).