Bill Skarsgård : « Nous avons tous une part de Démon en nous »

by Hervé Tropéa August 27, 2020
Actor Bill Skarsgård, 2020

rich polk/getty images

Ayant réussi depuis ces dernières années, grâce notamment au succès de It, à conquérir Hollywood, Bill Skarsgård est en train de se faire un prénom dans la Mecque du cinéma. Fils de l’acteur Stellan Skarsgård et frère du comédien Alexander Skarsgård, le jeune Bill est sur la bonne voie pour faire de l’ombre aux membres de sa famille et nous accorde une interview dans le cadre de la sortie du film The Devil All the Time, sur Netflix.

The Devil All the Time aborde différents sujets comme la religion, l’amour, la vengeance…est-ce pour cette raison que vous avez souhaité participer à ce projet ?

Oui, absolument. The Devil All the Time traite de thèmes tellement nombreux que j’ai tout de suite été attiré par ce projet. C’est un film qui est avant tout une histoire de l’Amérique et de la manière dont les gens traitent la religion… surtout ceux qui sont désespérés qui peuvent faire des choses insensées pour des motifs uniquement religieux. Le désespoir peut transformer les personnes en bien ou alors vraiment en mal comme dans ce film. La partie sur ma vie aurait pu faire un long-métrage en entier tellement des choses intenses se sont déroulées dans l’histoire de mon personnage. Ce que j’apprécie vraiment dans The Devil All the Time est qu’il y a plusieurs chapitres sur la vie de chaque personnage.

Êtes-vous religieux et quel est votre démon dans la vie ?

Non, je ne me considère pas du tout comme une personne religieuse. Je n’ai aucune idée sur les raisons de notre existence et encore moins des significations de nos vies. Quant au Démon, je vous répondrais simplement que même si je ne crois pas vraiment en Dieu ou dans le Diable, je dois admettre que nous nous comportons tous comme si cela était bien réel et cela fait d’ailleurs parti de notre nature humaine. Je crois que nous avons tous une part de Démon en nous. Nous essayons de pencher vers la lumière plutôt que du côté obscur. Nous essayons de jongler entre le yin et yang. Je crois que le plus important est de faire le bien autour de nous et de venir en aide aux autres.

Avec une famille aussi talentueuse et célèbre, existe-t-il une certaine compétition ou plutôt une sorte d’admiration et d’inspiration entre vous ?

Je n’ai jamais ressenti un sentiment de rivalité entre les membres de ma famille. Déjà, parce que je pense que je suis tout de même plus jeune que mes autres frères qui sont dans le show-business. Nous ne faisons pas de casting pour les mêmes rôles. Il n’y a donc pas du tout de compétition mais en revanche il y a beaucoup d’admiration. Je peux d’ailleurs vous dire que je fais en sorte de regarder absolument tout ce qu’ils font dans leur carrière. J’essaie de les suivre dans leurs moindres projets. Je me suis rendu compte que je ne cesse de m’inspirer par les membres de ma famille surtout lorsqu’ils sont vraiment bons dans un projet. Cela me pousse à me surpasser et à devenir encore meilleur dans ce que je fais.