Daisy Edgar-Jones: « J’ai toujours voulu être normale ! »

by Hervé Tropéa May 25, 2020
Actres Daisy Edgar-Jones

getty images

Plébiscitée dans Normal People, Daisy Edgar-Jones semble être sur la bonne voie pour se faire une place dans le show-business. Prête à conquérir Hollywood, elle se confie sur son duo électrique avec l’acteur Paul Mescal et sur son nouveau succès.

Est-ce que Normal People est tout simplement une histoire d’amour ?

Je crois que ce show est en fait beaucoup plus complexe que cela. « Normal People » est, selon moi, une véritable analyse et détection du passage d’adolescence à celui d’adulte pour un groupe de jeunes âgés entre 17 et 22 ans. Un moment important dans une vie qui vous montre à quel point vous commencez à changer et à quel point cette période de votre existence joue une influence incroyable sur votre avenir. Normal People est bien évidemment une histoire d’amour mais c’est donc aussi une histoire sur l’apprentissage à aimer soi-même et à grandir en prenant de la maturité.

Vous incarnez Marianne, un personnage rebelle et isolé. Avez-vous eu ce sentiment de ne pas être comme les autres lorsque vous étiez plus jeune ?

Je me demande si nous n’avons pas tous eu cette impression durant notre jeunesse d’être isolé et différent des personnes qui nous entourent. Je crois que notre premier instinct est souvent de vouloir faire parti d’un groupe social et de ne surtout pas être mis à l’écart. C’est justement ce qui était intéressant avec mon personnage car, contrairement aux autres, elle se moquait totalement de faire partie d’un groupe social ou pas. A l’école, je ne me sentais pas vraiment différente des autres. À l’opposé de mon personnage, j’essayais vraiment d’être comme tout le monde et je ne voulais surtout pas me faire remarquer. J’ai toujours voulu être normale ! » (elle rit)

Grâce à Normal People, on a pu voir qu’il existe une véritable alchimie entre vous et Paul. Comment l’expliquez-vous ?

Paul et moi, nous nous sommes rencontrés pour la première fois lors d’une audition qui était exclusivement réalisée pour faire un test d’évaluation de ce que notre relation pouvait dégager devant la caméra. Le courant est immédiatement passé entre nous et personne ne pouvait le nier. Cependant, je pense qu’il existe entre Paul et moi avant tout une alchimie sur le plan créatif. Nous partageons la même vision et les mêmes idées dans notre travail. Cette série a un langage particulier et c’était important que nous puissions ressentir les mêmes choses et la même sensibilité. Paul et moi sommes très différents l’un de l’autre mais ce projet nous a permis de créer une belle amitié.

Vous êtes née et vous avez grandi à Londres, quelle vision avez-vous de Hollywood ?

J’ai toujours adoré Hollywood. J’ai toujours été passionnée par le cinéma, par les comédies musicales…je me souviens avoir également toujours été fascinée par ce côté paillettes. J’aimerais explorer davantage le monde hollywoodien mais je dois vous avouer que mon idée d’Hollywood se limite pour le moment uniquement à tout ce que j’ai pu voir ou entendre dans les films ou documentaires. 

Êtes-vous prête pour gérer à présent une plus grande notoriété et célébrité grâce à Normal People ?

Je vous avoue que je rencontre pour le moment quelques difficultés pour bien prendre conscience de ce qui se passe. Il y a tellement de gens qui sont en train de regarder cette série que j’ai du mal à réaliser. J’ai décidé de faire ce métier d’actrice principalement à cause de mon intérêt de pouvoir entrer régulièrement dans la peau d’autres personnages. Il est donc intéressant de voir à présent que des gens peuvent être intéressés non seulement par mon rôle mais aussi par moi-même, Daisy, et c’est quelque chose dont je ne suis pas encore tout à fait prête.