Karrie Martin: «Cela serait le rêve d'aller aux Golden Globes»

by Henry Arnaud June 22, 2020
Actress Karrie Martin

JC Olivera/Getty Images for National Hispanic Media Coalition

After years as a casting director's assistant, Karrie Martin decided to take the plunge and audition to get her first parts in front of the camera. America Ferrera chose her as the main female character in Gentefied, the series she produces for Netflix.

Après des années comme assistante d'une directrice de casting, Karrie Martin s'est décidée à sauter le pas et auditionner pour décrocher ses premiers rôles. America Ferrera l'a choisie pour le rôle féminin principal de la série Gentefied sur Netflix dont elle est la productrice.

Comment vous présenter à ceux qui vous découvrent aujourd'hui?

Je suis d'une famille originaire du Honduras mais je suis née et j'ai grandi dans une petite ville du sud de la Louisiane. J'ai toujours été bonne élève en classe et j'ai voulu prendre des cours d'arts dramatiques pour me donner un challenge. En quelques semaines, j'ai été prise par le virus de la comédie et voilà !

Comment avez-vous été choisie par America Ferrera pour être dans Gentefied?

J'ai été l'une des dernières à passer l'audition et tout a été très vite en l'espace d'une semaine. J'ai rencontré America Ferrera dès ma seconde audition. Au lieu de garder mon sérieux, je me suis précipitée vers elle pour lui dire à quelle point je l'admire. Avant de bosser comme actrice, j'ai travaillé comme assistante d'une directrice de casting ce qui m'a appris à me comporter dans ce genre d'ambiance. Au début, j'étais impressionnée dès que je rencontrais une star comme Will Smith. Mais j'ai vite appris à garder mon sang froid et ne pas montrer mon émotion dans ces moments là.

Est-ce que vous ressemblez à Ana Morales, la jeune latina du quartier de Boyle Heights à Los Angeles qui aide à sauver le restaurant mexicain familial au bord de la faillite?

Ana est tellement différente de moi que j'adore l'incarner. Notre look est différent mais aussi notre mode de vie. Notre seul point commun est notre honnêteté. Étant l’aînée de la famille, je n'ai jamais cherché à cacher la vérité à mes sœurs ou mes proches. Dans Gentefield, Ana fait tout pour aider ses cousins à maintenir le restaurant de tacos ouvert en leur disant toute la vérité sur leur situation. C'est à la fois drôle et émouvant.

Comment avez-vous vécu ces derniers mois de confinement?

L'ironie est que je suis rentrée de Los Angeles en Louisiane pour célébrer mes fiançailles avec ma famille et celle de mon fiancé. 24 heures plus tard, tout a été fermé et nous ne pouvions plus voyager. Heureusement que j'emporte toujours trop de vêtements dans mes valises et que ma sœur fait la même taille, que moi comme ca je peux lui emprunter ses habits, car cela fait trois mois que  je vis chez mes parents.

Vous allez épouser votre amour d'école Ryan Lachney. Est-ce un conte de fée?

Ryan et moi sommes ensemble depuis le collège et on se complète sur tous les points. Nous nous sommes séparés quelques temps lorsque j'ai quitté la Louisiane pour tenter ma chance à Hollywood mais on s'est revu il y a 2 ans. A 20 ans, on veut apprendre à se découvrir et faire sa place dans le monde. A 30 ans, c'est le bon moment pour s'installer en couple. Nous avons traversé l'Amérique ensemble pour déménager à L.A en faisant un arrêt au Grand Canyon en janvier dernier et c'est dans cet endroit magnifique qu'il m'a demandé de l'épouser.

Pourquoi avoir choisi de vous lancer à Los Angeles plutôt que New-York?

J'adorerais vivre à New-York mais je serais incapable d'être dans une comédie musicale à Broadway. L'une de mes deux sœurs, Nandy (vue dans les séries Mentalist et The Fosters), est une excellente chanteuse et musicienne mais pas moi.

Si Hollywood a toujours été votre rêve, comment est-ce que vous réagiriez si vous étiez invitée à une grande cérémonie comme celle des Golden Globes?

J'en ai des palpitations au cœur rien que d'y penser ! Il y a tellement d'artistes que j'admire comme America Ferrera, Eva Longoria ou d'autres latinas que je rêve de rencontrer que cela serait le rêve d'aller aux Golden Globes, même simplement en invitée. En repensant à la dernière cérémonie, j'adorerais rencontrer mon idole, Jennifer Lopez qui était nominée cette année. Elle représente tout ce que j'admire dans les artistes de ma communauté : indépendante, forte et pleine d'idées innovantes.

Dernière question, vous avez grandi en Louisiane, avez-vous appris le français?

On parle espagnol dans ma famille alors oui j'ai voulu apprendre le français à l'école mais je suis loin de le parler couramment.