Regina Hall: « La reconnaissance est importante pour moi »

by Hervé Tropéa July 21, 2020
Actress Regina Hall

armando gallo/hfpa

Après avoir trouvé une véritable passion pour la comédie durant le début de sa carrière aux côtés de la famille Wayans, Regina Hall a pu faire ensuite sa place au cinéma suite à ses prestations dans Scary Movie, The Best Man ou encore Girls Trip. Aujourd’hui, c’est sur le petit écran qu’elle se distingue en jouant et en étant la co-productrice dans la série Black Monday sur Showtime.

Pourquoi avez-vous souhaité tourner dans Black Monday ?

Plus les années passent et plus j’ai l’impression de vouloir être sélective avant d’accepter de tourner dans un projet. J’ai besoin de me sentir en sécurité avant d’accepter de tourner dans quelque chose. Pour ce projet, j’ai été immédiatement attirée par la qualité des scénaristes. J’ai compris que Black Monday était un programme extrêmement bien écrit. Je trouve l’histoire vraiment originale et je me suis surtout sentie très vite à l’aise avec cette impression d’être dans de bonnes mains grâce à la rigueur des scénarios des épisodes. Je dois également vous avouer que je suis une personne vraiment fascinée par les années 80.

Quel genre de souvenirs gardez-vous de cette période ?

Vous savez, à l’époque, au milieu des années 80, j’étais simplement une adolescente qui essayait de convaincre sa mère de pouvoir se maquiller et de sortir seule dans la rue. Durant cette période-là, je commençais à fréquenter des garçons et, bien évidemment, à avoir souvent le cœur brisé. (elle rit) Je considère que les années 80 étaient une période unique et une époque pleine d’insouciance. J’ai l’impression que c’était un temps où on appréciait davantage les choses simples et où tout était beaucoup moins compliqué.

Que pouvez-vous nous dire sur cette saison ?

La saison 2 reprend après le crash du Black Monday, se concentrant sur les conséquences, avec Mo accusé de meurtre, tandis que ses anciens collègues travaillent sur les prochains problèmes à résoudre. Cette saison représente un peu un nouveau départ puisque tous les protagonistes de cette série vont devoir trouver un nouveau plan pour faire face à cette situation. Ce que j’aime est que Black Monday est une série folle qui doit être prise au sérieux !

Avez-vous des points communs avec le personnage que vous incarnez dans la série ?

Je ne suis pas certaine d’être aussi folle que Dawn mais nous avons cependant beaucoup de points communs. Je partage comme elle la nécessité d’être reconnue pour le travail que je peux accomplir. La reconnaissance est vraiment très importante pour moi. Je suis également une personne très motivée dans ma vie quotidienne et je suis bien évidemment passionnée par mon travail. En revanche, je me sens beaucoup moins déséquilibrée et irrévérencieuse que mon personnage.

Comment vivez-vous aujourd’hui cette pandémie ?

Personnellement, j’ai appris à vivre dans un certain isolement donc cela ne me dérange pas vraiment. En revanche, il est très dur de voir les actualités à la télévision. J’ai beaucoup de mal à accepter cette situation. Il est difficile pour moi de voir autant de gens perdre leur emploi et de constater que certains n’ont même pas les ressources nécessaires pour nourrir leur famille. Je pense que les gens prennent conscience de l’importance de faire le bon choix durant les prochaines élections. Je peux cependant constater que de plus en plus de personnes souhaitent un véritable changement et nous avons pu notamment le constater avec le mouvement Black Lives Matter.